6

Trouville

0809ATrouv

Mi-juillet, nous avons fait un week-end Normandie: direction Trouville, notre destination favorite depuis quelques années.
C’est un port typique, très accessible en train, et pas aussi snob que sa voisine Deauville.
En saison, les poissonniers installent leurs terrasses pour dégustation. On a pris un plateau, avec langoustines, pinces de tourteau, palourdes et bulots. Ces derniers étaient particulièrement succulents, les meilleurs que j’ai jamais goûté jusqu’à présent.

0809BTrouv

Après la plage, la baignade (de courte durée, vu la température de la mer), la balade dans la ville, nous sommes allés au « Central » pour le dîner.
Toujours très animé, avec des touristes et locaux à table, et les serveuses et serveurs se déplaçant avec habileté, il y a là une belle ambiance de brasserie d’été.
Nous avons pu apprécier des plats simples -mais superbes-: moules marinières et fritures de poissons, servies avec un Muscadet bien frappé.

0809CTrouv

Le lendemain matin, je suis allé faire un tour le long de la Touques (la rivière qui sépare Trouville et Deauville) jusqu’à l’estuaire.
Sur un muret, j’ai remarqué un abeille qui y était posée. La température matinale était bien basse, elle ne pouvait à peine bouger. En m’approchant, je me suis aperçu qu’elle était différente d’une ouvrière habituelle: des gros yeux, la corpulence plus lourde… C’était un mâle, le faux-bourdon, dont la fonction est purement reproducteur. Il doit féconder la reine, et une fois sa mission accomplie, il est chassé de la ruche…

0809DTrouv

Le long de la Touques, les rives de vase apparaissaient avec la marée descendante.
J’en ai profité pour sortir mon téléscope, et observer et dessiner à loisir les différents oiseaux. L’aigrette garzette, les goélands (quelques argentés et un brun), ainsi que ce drôle de canard « casserole » que j’ai pris -durant une fraction de seconde- pour un harle huppé, à cause de son pattern et de ses plumes redressées sur sa tête !

Tags:

6 thoughts on “Trouville

  1. Le blog de Tsunehiko ou … Comment lier l’utile à l’agréable !
    Quel plaisir de lire ces petits récits daventures, d’expéditions agrémentés d’illustrations particulièrement reussies.
    Merciiiii !!!

  2. Merci à toi Isabelle pour ta visite et ton commentaire sympathique!
    « Comment lier… »: héhé, exactement! C’est ce que j’essaie de faire à chaque voyage.

  3. c’est toujours avec grand plaisir que je retrouve ces croquis aquarellés témoins de tes observations L’attitude des oiseaux est excellemment bien croquée merci Tsunehiko

  4. Merci Strange! Les oiseaux: ceux-là ne bougeaient pas trop, heureusement pour moi.

  5. Simple, beau et juste ! comme c’est plaisant à regarder ces croquis pris sur le vif agrémentés de commentaires simples mais si justes. Le lecteur a l’impression de se trouver en ce lieu. Merci de partager si subtilement ces instantanés de vie et ressentis.
    C’est un petit éclat de joie !

  6. Merci infiniment pour ces mots sympathiques! Je suis comblé!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.