0

Japon en mai (2): rivage

0603Inubô

Pour changer de mes coins habituels, nous sommes allé passer une journée au bord de l’océan Pacifique: du côté de Chôshi, la ville portuaire dans l’est de Chiba, au lieu dit Inubô. Il y a là un phare, et un rivage avec des rochers, où vivent plein de petits êtres vivants.

0603bernardL'h

Dans les flaques laissées par la marée descendante, je trouvais des étoiles de mer, anémones, gobies,,, et ces coquilles se déplaçant avec agilité. Pas des mollusques, mais des crustacés: des bernards l’hermite. Des cousins de crabe, qui dissimulent leur fragile abdomen dans une coquille vide. J’en attrape un, le mets dans un récipient en acrylique. D’abord méfiant, il sort de sa coquille ses antennes, puis les pinces et pattes, et enfin la tête. J’ai ainsi pu le dessiner à loisir, sous tous les angles.

La marée commençait à monter peu à peu. Je renonce à observer la faune aquatique et décide de marcher le long du rivage. Je remarquai des oiseaux qui volaient de rocher en rocher, lavé par des vagues (puissantes ce jour-là, après le passage d’un typhon).
Aux jumelles, j’ai bien pu déterminer les chevaliers en migration, en particulier l’oiseau vivement coloré et contrasté: blanc, noir, orange et roux, c’était le tourne-pierre.

0609limicoles

Comme son nom indique, il inspectait minutieusement les pierres et rochers, à la recherche de petites proies.
Le soleil déclinant, plusieurs d’entre eux se posaient sur un rocher. Ils allaient passer la nuit là, pour continuer leur route vers le nord le lendemain.

Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.