0

Voir Naples et … revoir

0520Naples toits0414
Apres avoir deguste la Ville Eternelle, nous nous sommes diriges vers une autre cite mythique: Naples.
Reputee pour sa beaute mais aussi pour ses cotes moins glorieux (insecurite…), c’etait avec beaucoup d’enthousiasme et un brin d’anxiete que nous sommes arrives a la gare.

Notre « B & B » n’etait pas loin, nous y allions a pied. Et en sortant de la gare, on etait en pleine ambiance de cette ville: dechets un peu partout, du monde qui grouille, les batiments noirs de poussieres, fils electriques apparents…
Et traverser la rue, c’etait le bapteme du feu. Les voitures et scooters arrivaient a toute vitesse, les feux etaient eteints ou clignotants. Alors, comment faire?

Eh bien, le pieton s’engageait (certains ne regardaient meme pas…), et c’etait aux automobilistes de s’arreter. Parfois de justesse, mais ils avaient bon reflexe et excellent frein.
Lorsqu’un scooter arrivait par derriere, il emettait un petit coup de klaxon en signe d’avertissement.
Donc des regles de circulation un peu particulieres, mais assez logiques tout compte fait.

0520Pompei moineaux0411

Apres avoir admire dans la Cite les merveilles de l’architecture (Castel Nuovo, Duomo, S.Martino, Galleria), nous sommes partis visiter Pompei. L’incontournable site archeologique etait beaucoup plus vaste que je ne pensais, on y a passe une bonne demi-journee. Je n’ai pas manque de remarquer le merle bleu, ni les moineaux domestiques qui y trouvaient gite et couvert (croquis ci-dessus).

0520Naples fleurs0410

Outre les visites culturelles, je pensais trouver dans la region des fleurs (nous etions mi-avril), en particulier les orchidees. L’Italie est le pays qui en compte plus d’especes en Europe occidentale, avec quelques jolies endemiques.
Malheureusement, la saison n’avait pas vraiment commence (du retard du a la fraicheur, tout comme en France), donc a part quelques unes semblables a l’ophrys araignee, je n’ai pas pu trouver des choses interessantes… Mais je voulais voir une autre fleur -pas une orchidee-: le cyclamen de Naples.

Je l’avais deja observe dans le sud-ouest en France… qui n’etait pas vraiment sauvage puisque echappe de l’horticulture.
Meme si l’espece est repartie bien au-dela de Naples, j’esperais en voir. Apres avoir etudie la carte, je decidai de visiter le parc de Camaldoli, au nord-ouest de la ville.
C’etait un superbe parc forestier, laisse a l’etat sauvage, avec des sentiers bien amenages. A peine j’arpentais un bout de la foret, je trouvais l’objet de ma convoitise. Les fleurs en cloche inversee, couleur rubis. Une petite merveille de nature! (ci-dessus, des fleurs blanches ou pourpres -dont j’ignore le nom- qui poussaient partout dans le sous-bois du parc).

0520Capri0412

Avant de rentrer a Paris, nous nous sommes accordes une journee de visite sur l’ile de Capri. A une heure a peine en bateau depuis Naples, cet ile etait un petit bijou.
Comme beaucoup d’endroits touristiques, il y avait enormement du monde, mais il suffisait de s’engager dans les sentiers pour echapper a la foule. On a admire l’Arco Naturale, un enorme rocher en forme d’arche, ainsi que les parois abruptes sur lesquelles d’innombrables fleurs montraient leur couleur.

Je me suis fait encore une fois le plein d’images (sur mon carnet, ainsi que dans ma tete) lors de ce superbe sejour.
Surs et certains d’y revenir, nous avons quitte a regret ce grand pays qui est l’Italie.

Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.