2

Mon sejour au Japon, avril-mai 2012

blogF martin
J’etais parti au pays mi-avril, pour y sejourner un mois environ.
L’evenement marquant fut mon expo a la galerie Sekiun, a Tokyo.
On avait prevu de retourner au Japon cet automne, mais on a vite fait de changer le programme vu l’opportunite qui s’est presentee. Ce n’est pas tous les jours qu’on me propose d’exposer dans une galerie en plein Tokyo !
L’expo eut un beau succes, beaucoup de monde, pas mal de ventes (cependant, tres peu de bronzes vendus, contrairemant aux dessins et aquarelles…).

Parallelement a cet expo, j’ai eu la chane de participer au Marathon de croquis (evenement organise dans le monde) en compagnie de mes collegues tokyoites, ainsi qu’une autre seance de dessin, avec les croqueurs naturalistes.

Je vous invite a regarder la page consacree au Marathon de croquis sur le site de SketchCrawl, et je vais parler ici de la seance croquis au sanctuaire de Meiji jingu (situe par hasard juste a cote de la galerie ou j’ai expose).
C’est ma collegue Eriko KOBAYASHI qui m’en avait parle. Elle voulait creer des occasions pour les artistes-naturalistes de se rencontrer et travailler ensemble, ne serait qu’une journee. Moi qui avais participe deja a pas mal de rencontres internationales, je lui ai repondu immediatement present.

Nous sommes donne rendez-vous donc le 2 mai au sanctuaire, l’un des plus vastes que compte la capitale nipponne. Il fut cree il y a une centaine d’annee, avec sa superbe foret de 700 mille hectares… abritant des insectes et oiseaux, y compris un couple de l’autour des palombes.

Nous fumes d’abord trois, c’est-a-dire Eriko, moi et Yoshitaka MINOWA (illustrateur ornitho), puis rejoints dans l’apres-midi par Mayuko ABE et Emi MUTO. Meme si la pluie nous a accompagne durant la journee, nous avons pu dessiner la foret, le sanctuaire, les fleurs et oiseaux. J’ai notamment bien observe un couple de martin-pecheur, qui paradait sur l’etang sud.

blogF martins

Apres cette journee de dessin sur le terrain, nous sommes installes dans un petit bistrot a Shinbashi (on s’est laisse guides par Eriko qui connaissait bien le coin), pour continuer nos echanges autour de bon plats et sakes. J’ai goute pour la premiere fois (pourtant j’en avais deja entendu parler) le mefun, une sorte de boudin de saumon -des arteres legerement fermentees- qui fut un delice… Que de bonheur!

blogF shinbashi mefun
A gauche le mefun et a droite, l’omelette japonaise.

Tags:

2 thoughts on “Mon sejour au Japon, avril-mai 2012

  1. Salut Sophie!
    Comme tu dis, ce fut une belle journee. Pourtant, le ciel etait bien sombre le matin, une pluie fine avant midi et il est tombe des cordes tout l’apres-m. Heureusement pour nous, on a pu se refugier dans une grande salle de repos pour continuer a travailler et faire des echanges!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.