4

Marathon de croquis (mondial)

F120131 hiphop
Il y a une dizaine de jours (le 21 janvier dernier), c’était le marathon de croquis (en langue de Shakespeare : sketchcrawl).
« Mais… qu’est-ce que c’est? » me diriez-vous. Et bien, moi-même j’ignorais l’existance de cette manifestation il y a peu. C’est grâce à Delphine Priollaud-Stoclet -un de mes contacts sur FaceBook qui l’avait signalé sur son mur- que j’en ai pris connaissance. Il s’agit d’un rassemblement des dessinateurs, croqueurs et autres gribouilleurs qui se donnent rendez-vous un jour précis pour travailler ensemble, et cela dans le monde entier s’il vous plaît.
Dans de nombreux pays, il existe au moins une association de ces dessinateurs urbains (Urban Sketchers), parfois plusieurs : en France par exemple, il y à une a Marseille, une autre à Lyon, puis à Aix-en-Provence et j’en oublie (il y en a même une à La Gacilly…), et bien évidemment une à Paris. Le rendez-vous des croqueurs parisiens était au Centquatre, un centre artistique créee récemment par la Ville.

C’est avec enthousiasme (travailler avec d’autres dessinateurs, découvrir un lieu que je connaissais peu) mais aussi avec anxiété (que dessiner dans un centre artistique?.. et devoir en fin de journée confronter les résultats avec les autres artistes) que je suis arrivé au Centquatre. Je suis allé saluer Kim qui organisait cette séance, j’ai parlé un peu avec les participants pour savoir comment aller se dérouler la journée… et puis c’était parti!

A ma grande surprise, Centquatre n’était pas un lieu froid et fermé. Au contraire, les gens du quartier qui faisaient des courses passaient par là avec leur cabas, certains venaient suivre un entraînement Qi Cong, d’autres danser le Hip-hop ou Rock’n roll, répéter une piece de théâtre ou tout simplement regarder tout cela en sirotant un cafe. C’était comme un parc, avec des intervenants de différentes activités, dans une ambiance détendue et conviviale.

F120131 hiphop2
De la fin de la matinée jusqu’au soir, j’ai dessiné sous toutes les coutures l’entraînement Qi Cong et les danceurs de Hip-hop. Comme le mouvement c’est un peu mon « truc », je me suis bien amusé à le faire… mais ce fut un défi tout de même: si les gestes de Qi Cong étaient relativement lents, les danceurs de Hip-hop allaient à toute vitesse. J’ai essayé de mémoriser certaines attitudes qui me plaisaient, afin de les reproduire sur le papier.

Le soir vers six heures, nous nous sommes tous retrouvés dans un café. Là, chacun montrait son travail de la journée : à la plume, au crayon, à l’aquarelle, au stylo bille… du croquis simple aux traits jusqu’au dessin poussé, détaillant la perspective ou les valeurs, il y avait tous les styles. La discussion s’est deroulée dans une atmosphere fort conviviale… bref, une excellente journée qui m’a bien plu.

Mais l’histoire ne s’arrête pas la. Car ce qui est intéressant dans cette manifestation, c’est la possibilité de montrer ses dessins et voir ceux des autres sur la toile (si j’ose dire). Il y a donc un forum dedié, sur lequel les participants du monde entier mettent en ligne leurs travaux. Ainsi, on peut voir ce qu’ils ont croqué à Séoul, Florence, San Francisco, Jakarta ou Sydney.
Cette manifestation a été initiée par un artiste américain Enrico Casarosa et compte aujourd’hui plus de trois mille participants à travers le monde.

Le croquis est un outil de travail indispensable, c’est un moteur pour peindre et dans mon cas, pour sculpter. Si je dessine souvent, c’est aussi pour aiguiser mes sens d’observation et la pratique de dessin. Sans cela, je serai comme un sportif qui aurait renoncé à son entraînement quotidien.
Et cette journée fut un grand moment pour partager le plaisir de croquis : à recommencer!

F120131 hiphop3

4 thoughts on “Marathon de croquis (mondial)

  1. Salut,

    Merci pour les informations sur le marathon du croquis !

    Une idée sympa !

    Ca m’intéresse de participer une fois, ca doit être super de pouvoir échanger sur le travail de chacun !

    Sais tu ou et quand à lieu le prochain marathon ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.