2

CFO, colloque francophone d’ornithologie

111213CFO
Le Colloque francophone d’ornithologie, c’est un lieu de publication pour les chercheurs francais, belges et suisses, qui etudient les oiseaux sauvages.

Parallelement a ces publications qui se font a l’amphitheatre, il y a des stands dans les allees : associations, entreprises et artistes presentent leurs activites ou produits. J’y participe, avec mes dessins et sculptures depuis une trentaine d’annees -d’ailleurs, c’etait ma premiere occasion d’exposer au public…-, je suis alle evidemment cette annee.

Le Colloque s’est deroule durant le dernier week-end, a la Cite Universitaire de Paris.
J’y ai retrouve avec plaisir mon vieux camarade Jean Chevallier, ainsi que mon ami Olivier Loir, sans parler des autres : Alain, Fred, Guilhem, Pierre, Yves et Maryvonne, Pierre et Monique, Genevieve, Yacine… et j’en oublie.

J’y ai expose mes dernieres sculptures, mes aquarelles faites au Japon et en France, mes livres etc. C’est toujours un plaisir d’ecouter en direct la reaction du public, en general des naturalistes chevronnes en ce lieu.
Une fois de plus, mon crabe vert a emporte un beau succes (non commercial,,, disons « d’estime »), ainsi que la souris. Certains ont ete sensibles aux dessins de mon pays.

Dans les annees 1980, lorsque j’ai commence, il y avait comme exposants (outre Jean et moi), Serge Nicolle, Denis Clavreul, Francois Desbordes, Alban Larousse, Robin d’Arcy Schillcock, Denis Chavigny, Serge Lombard, Philippe Vanardois, Alexis Nouailhat, Christian Foessel, Patrick Suiro, Brigitte Renard, Francois Charmoy etc etc. C’est dire la qualite artistique et naturaliste de l’epoque.
Depuis, la participation n’a cesse de decroitre : les manifestations de l’art naturaliste se sont multipliees en France et CFO lui-meme ne se tenait plus tous les ans, ayant eu des difficultes d’organisation. Depuis quelques annees, je n’ai jamais pu, helas, retrouver ce climat dynamique du « Colloque », meme si c’est un evenement qui est reste fort sympathique.

Et c’est avec une certaine nostalgie que j’ai appris la fin du Colloque a Paris : a partir de l’an prochain, ce cera une autre formule, dans un autre endroit. La fin d’une epoque, a laquelle j’ai eu le plaisir et l’honneur de participer.

(clavier sans accent)

2 thoughts on “CFO, colloque francophone d’ornithologie

  1. J’ai gardé un bon souvenir de mes 1ers CFO au Jardin des plantes puis à la faculté de droits d’Assas… Pouvoir mettre un visage sur des noms connus du monde ornitho, sympathiser avec des gens jugés jusque là innaccessibles! même Paul Géroudet est venu voir mon travail et l’a dédicacé ses livres…Jean Dorst également! Nicolau-guillaumet nous a organisé de très bons colloques, pendant des années ! ce fut pour moi le début d’une vocation qui s’est concrétisée depuis par une vie professionnelle bien remplie, toujours liée au monde ornithologique .

  2. Salut Philippe,
    Effectivement, Pierre et Monique Nicolau-Guillaumet ont enormement oeuvre en faveur de l’Art naturaliste en France. Une de leurs concretisations, c’etait ce Salon au sein du Colloque dans les annees 1980-90.
    Je veux pas faire l’ancien combattant, mais il y avait une sacree ambiance a l’epoque!

    Esperons que les nouveaux projets aideront aussi a promouvoir l’Art naturaliste francais …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.