0

Nantes

troglodyte 10 10 20A Nantes, je suis arrivé en fin d’après-midi. J’avais une information concernant la présence de la loutre en milieu urbain. C’est un animal assez rare en France – je l’ai observée en Brière il y a fort longtemps – et vu l’intérêt que je porte pour la nature en ville, j’avais prévu de consacrer une soirée pour cette bête.

Je m’étais donc rendu au bord de l’Erdre, à la recherche d’abord des indices de sa présence. Je trouvai sans peine les épreintes (crottes de la loutre) : malheureusement, elles n’étaient pas récentes. Pas vu non plus les traces (empreintes) sur la vase. Bon, ça s’annonçait mal, mais je décidai de rester sur place.

J’ai passé toute la nuit à tantôt à guetter la rivière sans bouger, tantôt à marcher lentement au long des berges. A part les colverts, surmulots et ragondins, point de loutre…
Lorsque le soleil fit son apparition, je trouvai les mésanges charbonnières et bleues dans les branches ainsi que deux jeunes troglodytes, quemandant la nourriture aux parents, alors qu’ils avaient atteint la taille adulte.

Un peu fatigué de cette nuit infructueuse, je pris le train pour rentrer à Paris.

Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.